Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 16:31

Depuis la fin des années 50, on a recensé plus de 30 cas de visites aux USA d'hommes habillés de noir qui tentèrent d'impressionner des témoins ou des chercheurs d'OVNI.

Le plus souvent par groupes de trois, certains se font passer pour des témoins d'apparitions d'OVNI, d'autres intimident leurs victimes en les menaçant de leur faire subir des représailles corporelles si elles continuent de parler de leurs observations. Certains s'expriment avec un accent et leur langage est tantôt extrèmement soigné, tantôt ridicule, car utilisant un argot des séries B américaines d'autrefois. Ils ont tous en commun un costume noir, une cravate noire, et une chemise d'une blancheur irréelle. La plupart seraient plutôt basanés, souvent avec des yeux bridés, d'autres ont le teint très pâle. D'après les témoignages, les hommes en noir se comportent comme des robots dénués de sentiment, leur élocution est mécanique et ils font preuve d'une grande perplexité devant certains objets aussi banals que des stylos à billes ou des couverts.

L'un des témoins, le docteur Herbert Hopkins, qui travaillait en 1976 comme hypnotiste conseil sur un cas d'abduction dans le Maine, décrit ainsi son visiteur : "L'homme n'avait aucun poil - chauve, sans cils, ni sourcils, (...), il ressemblait à un croque-mort"

L'opinion la plus courante est qu'il s'agit soit de plaisanteries soit des conséquences psychyatriques du choc dues à une observation d'OVNI.

D'autres voient dans ces hommes en noirs, dont la série X-Files a utilisé la légende dans un de ses épisodes, des agents du gouvernement américains qui se feraient passer pour des extraterrestres déguisés. Leur mission serait d'intimider les témoins et donc d'étouffer certaines des affaires les plus compromettantes...

Les Hommes en Noir ont fait l’objet de beaucoup d’article de presse car ils sont dans la conscience des hommes. Ces entités ont l’autorisation de faire ces visites, car ils sont dans la même densité que les humains et ne sont pas en quarantaine. D’où viennent ils? Ce ne sont pas du tout des extraterrestres, mais ils vivent sous terre, dans des tunnels et des grottes. Leurs villages vivent dans l’isolement, car ils ne voyagent que très rarement d’un village à l’autre, pour ne pas prendre le risque de s’exposer au regard des humains en faisant ainsi. Ils craignent l’Eveil, car les humains auront ainsi vent de leur présence. Si l’issue finale de la Transformation ne leur fait pas peur, à savoir un monde du Service-Envers-Autrui, ils craignent la transition. Quand la Transformation aura eu lieu, cette race perdurera dans la 3ème Densité, sous terre. Ils seront alors en quarantaine, et ne se mêleront pas aux habitants éventuels du monde de la surface. Comme ils possèdent une source de nourriture constante et des abris sûrs qui résisteront dans l’ensemble aux cataclysmes, ils craignent de se retrouver inondés après les cataclysmes. Ces craintes ne sont pas fondées, mais ils ont néanmoins essayé de ralentir l’Eveil à leur façon et pour ces raisons.

Les Hommes en Noir ont construit des villes souterraines, des structures aux histoires multiples et des systèmes de tramways fonctionnant à l’électricité, mais ceux ci sont dans des grottes naturelles et ne sont pas reliés les uns aux autres si ce n’est par des canaux naturels. Les Hommes en Noir ne génèrent leur électricité par aucun des moyens que connaissent les humains, à savoir ni par des barrages, des éoliennes, ni des moulins à eau fonctionnant par de l’activité nucléaire produite ou par consommation d’une quelconque quantité de pétrole fossile. L’énergie électrique qu’utilisent les Hommes en Noir est produite chimiquement d’après une méthode apprise sur leur planète mère avant qu’ils ne soient transplantés sur la Terre. Leur planète mère ne possédait pas la richesse de pétrole fossile que fournit la Terre, ni de terres aux altitudes variables qui permet les chutes d’eau, ni non plus beaucoup d’eau. La frustration est la mère de l’invention, comme vous dites, et ils firent avec ce qu’ils avaient. Leur énergie électrique n’est pas très puissante et suffirait à peine au propriétaire moyen des Etats Unis et à tout son appareillage électrique.

Si les Hommes en Noir vivent dans des grottes souterraines naturelles, comment ont-ils pu alors échapper aux yeux des aventuriers coriaces qui ne loupent aucune opportunité de découvrir de nouveaux grottes et passages souterrains? Les spéléologues ont dessiné la carte complète de chaque crevasse connue de la surface de la Terre, se faisant plaisir à chaque minute, car la spéléologie est une exploration. Il n’y a aucune nouvelle terre à découvrir ni explorer, car les continents sont connus et fourmillent d’humanité. L’espace lointain semble hors de portée en ces temps de restriction budgétaire. Mais la spéléologie continue d’offrir la possibilité de découvrir quelque chose que l’œil humain n’a jamais vu. Les spéléologues pensent ils qu’ils ont découvert toutes les grottes et les boyaux qui abondent sous la croûte terrestre? Il y a mille fois plus de grottes et de boyaux qu’ils n’en ont découvert, ni même soupçonné l’existence, bien plus profond que l’homme n’a jamais sondé. Les Hommes en Noir, incapables de vivre en surface, se sont installés sous terre dès leur arrivée sur la Terre, en état technologique avancé. Bien, bien longtemps avant que les humains ne maîtrisent la spéléologie, les Hommes en Noir avaient érigé leurs défenses.

Pourquoi les Hommes en Noir n’ont ils pas été trouvés ? Examinez ce qui donne à croire aux spéléologues que de nouveaux boyaux sont là, à savoir les courants d’air, la qualité de l’air, et des sons de cascades d’eau. Quand les choses sont parfaitement tranquilles, on croit qu’il n’y a que de la roche dure dans le coin. Les Hommes en Noir ont des architectes et des ingénieurs qui inventent des façons de tester l’isolation de leurs grottes et de leurs tunnels. Avant de construire ici ou là, ils font passer des tests qui fait en substance monter l’air vers un orifice du toit. S’il y a des fuites d’air, des connections avec les autres tunnels souterrains, il y a un courant d’air vers l’intérieur et la chose est détectable. Oups, ce n’est pas un bon endroit pour une demeure.

Les Hommes en Noirs n’ont pas été découvert du fait de la vulnérabilité et de l’esprit craintif de ces humanoïdes, qui n’ont pas la bombe, ni de tanks ni de bazookas, et qui en fait n’ont pas non plus ni cachots ni prisons. Pourquoi? Ils n’en ont pas le besoin. Ils ne sont pas violents, comme le sont les humains par nature, mais ils sont morts de trouille d’être découverts par les humains. N’étant pas moins intelligents que les humains, ils ont passé un bon peu de temps à chercher les moyens d’éviter d’être découverts, tels des rats dans un trou sans issue de secours. Le problème n’est pas de savoir si les Hommes en Noir ont été une menace pour les humains, mais s’ils ont agi. Quand vous vous adressez à votre chien, que vous souhaitez impressionner, que faites vous? Vous vous comportez comme un super chien! Les chiens répondent à la domination qu’ils savent ne pas pouvoir combattre en rampant et en se cachant. Les chiens répondent à la faiblesse qu’ils savent pouvoir dominer soit en attaquant au cou le rival qui résiste soit en grondant un avertissement à ce rival pour qu’il décampe. Les Hommes en Noir ont analysé leurs cohabitants, et ont parfaitement compris ce qui les impressionne. La puissance sans la capacité de décimer ni détruire est négligée. Donc, ils menacent.

+ d'infos: http://ufoweb.free.fr/mace9.htm
Partager cet article
Repost0
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 16:16
Partager cet article
Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 10:35

l'atlantide 1/3
envoyé par lkj59

l'atlantide 2/3
envoyé par lkj59

l'atlantide 3/3
envoyé par lkj59
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 09:26

( Agence Science-Presse )

 



 Les recherches des  20 dernières années ont fait de l'Ile de Pâques un exemple-type d'un environnement dévasté par l'action de l'homme. Et une nouvelle étude renforce cette image: la dévastation aurait commencé dès le moment où les humains ont mis le pied sur l'île.

C'est que cette nouvelle étude place l'arrivée des premiers humains sur l'île Rapa Nui –son véritable nom– aux environs de l'an 1200,

 soit 400 à 800 ans plus tard que ce qui avait été estimé jusqu'ici.

Mais seulement 100 ans avant que ne commence la dévastation des forêts.

À partir de ce point, les chercheurs s'entendent:

l'organisation sociale complexe de Rapa Nui, dont la manifestation la plus spectaculaire sont ces fameuses statues, a conduit à une destruction rapide de l'environnement ( érosion, déforestation, mort de nombreuses espèces d'oiseaux ).

Lorsque les premiers Européens "découvrent" cette île en 1722, la plus isolée des îles de notre planète, ils n'y voient qu'un caillou rocheux sans grand intérêt et ces statues qui, comme surgies de nulle part, les mystifient.

Tant qu'on croyait que les Polynésiens avaient occupé l'île dès les années 400, 600 ou même 800, on pouvait imaginer qu'il y ait eu d'abord une sorte d'âge d'or, période pendant laquelle ils avaient vécu en harmonie avec cette nature fragile. Mais si les nouvelles données, parues la semaine dernière dans la revue Science, se confirment,

" vous n'avez plus ce Jardin d'Éden "   

initial, résume l'auteur principal, Terry Hunt, de l'Université d'Hawaii. Reste toutefois aux chercheurs à s'entendre sur la méthode la plus fiable pour fixer une date aux premiers arrivants, une tâche qui pourrait prendre encore du temps.

 

Les théories fantastiques :

  

Les vestiges d'un continent disparu :

les Moaïs auraient été construits par les héritiers d'une civilisation hautement avancée mais ayant brutalement disparue.

                      Trois civilisations mythiques sont en concurrence :

la Lémurie, l'équivalent de l'Atlantide, mais située dans l'océan indien ; l'empire de Mu, vaste continent du Pacifique et enfin tout simplement l'Altlantide dont l'île de Pâques aurait été un avant poste.

      L'implantation extra-terrestre. Dans cette théorie, tout s'explique :

les Moaïs sont la représentation fidèle des visiteurs de l'espace et ce sont eux qui ont donné les moyens techniques (ou peut-être même la force physique) de déplacer ces énormes statues.

                                     La théorie actuelle :

On ne sait pas encore tout sur l'île de Pâques, mais aujourd'hui des connaissances scientifiques et des hypothèses rationnelles permettent de se faire une idée de ce qui s'est passé.

A l'époque de la construction des Moaïs, l'île était couverte de forêts. C'est justement la construction massive des statues, dont on pense qu'elles symbolisaient la gloire des chefs de clan, qui a causé la disparition des forêts. On s'en servait pour faire rouler les statues.

                                                      

 Conséquence :

la terre n'a plus été retenue par les racines des arbres et elle a été érodée de façon accélérée avec les pluies. L'agriculture est en crise et très vite une terrible famine fait rage.

Les Pascuans entrent alors dans une phase de guerre civile dans le but de posséder le peu de ressources à disposition. Leur civilisation sombre rapidement.
Cette théorie est séduisante, elle correspond parfaitement à l'air du temps où l'on aime à penser que l'île de Pâques représente le monde où l'homme court à sa perte s'il continue de sur-exploiter les ressources de la Terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://membres.lycos.fr/smsconnection4/

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 09:04
Partager cet article
Repost0